bandeau
Imprimer Imprimer

Envoyer à un ami Envoyer
à un ami

CSD Pyrénées Atlantique (64) | Tract d’appel à la mobilisation les 24 et 21 mars 2016

Dégel du point d’indice, le compte n’y est pas !

Après 6 ans de gel du point d’indice et de nombreuses luttes, notamment la grève du 26 janvier 2016, nous avons enfin obtenu le DEGEL de notre traitement !
Pour autant, cette annonce pour le moins médiatisé ne saura casser la forte mobilisation syndicale actuelle contre le projet de Loi Travail.
Les miettes proposées par ce gouvernement sont inacceptables au regard de la perte du pouvoir d’achat cumulé depuis 2010.
Voici concrètement ce que signifie l’augmentation médiatique proposée :
Deux augmentations de la valeur du point d’indice de 0.6 % sur 2 ans (en juillet 2016 et février 2017). Ce qui représente, par exemple, pour un agent ayant 30 ans de carrière en catégorie C, échelle 6 de rémunération, 8ème échelon, indice majoré 436 : une augmentation brut de 12 € en 2016 et de 13 € en 2017 !

Nous vous invitons à votre tour à calculer votre augmentation de traitement avec le nouveau point d’indice (indice majoré x valeur du point d’indice = traitement brut) :

Nous appelons donc tous les agents de la fonction publique (titulaires, non titulaires) à agir par la grève contre la remise en cause du code du travail, pour une réévaluation significative de la valeur du point d’indice, l’intégration des primes dans le traitement.

Ensemble, public, privé, jeunes, retraités et privés d’emploi nous devons rester mobilisés et demander le RETRAIT du projet de casse du CODE du TRAVAIL EL KHOMRI aux conséquences graves pour TOUS.

Restons mobilisés dans le cadre des journées d’actions interprofessionnelles des 24 et 31 mars sur PAU et BAYONNE.

TOUS ENSEMBLE ON GAGNERA !

PDF - 443.5 ko
Tract

Mentions légales -  Site réalisé sous Spip